Marine Le Pen a affirmé n’attendre «absolument rien» de l’annonce post-grand débat d’Emmanuel Macron, deux jours avant la présentation de son manifeste sur l’Europe, dont Le Parisien dévoile quelques éléments.

«Je ne crois pas du tout que les cahiers de doléances et les débats citoyens permettent de tirer un bilan des préoccupations des Français. La manière dont cela a été organisé, le fait que les questions étaient contraintes: tout a été précisément fait pour qu’aucune revendication ne puisse véritablement émerger», a affirmé la chef de file du Rassemblement national (ex-RN) dans un entretien publié samedi soir par le quotidien sur son site Internet.

«Une très large majorité des Français sont pour le RIC (référendum d’initiative citoyenne). C’est drôle mais cela n’apparaît pas dans le rendu du grand débat! Les Français ne veulent plus d’immigration supplémentaire. C’est drôle mais là non plus !», a ajouté la finaliste de la dernière élection présidentielle.

Etiquette: ; ;