L’émissaire spécial du secrétaire général de l’Onu pour la Syrie, Geir Pedersen, et le vice-président du Conseil des ministres syrien, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Walid al-Mouallem, ont examiné les efforts perpétuels

déployés pour réaliser un progrès dans le processus politique pour le règlement de la crise en Syrie et le parachèvement des consultations relatives au processus politique, dont la commission chargée d’examiner la constitution.

Mouallem a entendu un aperçu donné par Pedersen sur ses activités après sa dernière visite à Damas le mois dernier.