Les autorité britanniques vont interner l’homme qui a foncé sur la voiture de l’ambassadrice d’Ukraine à Londres samedi et tenté de renverser des policiers, qui ont répliqué en faisant usage de leurs armes à feu, a annoncé dimanche Scotland Yard. 

Ce suspect de 40 ans, qui n’a pas été blessé lors de l’incident, va être « interné dans le cadre du Mental Health Act », une loi qui permet d’hospitaliser quelqu’un contre sa volonté, a indiqué la police dans un communiqué. Il « sera hospitalisé pour recevoir un traitement ».

Samedi matin, les policiers avaient tiré à plusieurs reprises et utilisé un taser (pistolet à impulsions électriques) pour arrêter cet homme qui venait d’emboutir le véhicule de l’ambassadrice d’Ukraine, garé près de la représentation diplomatique, dans le quartier cossu d’Holland Park, puis avait conduit son véhicule dans leur direction.

Le suspect a été interpellé pour « tentative de meurtre sur des policiers » et « dégradations volontaires ».

L’ambassade d’Ukraine avait affirmé samedi dans un communiqué que la voiture de l’ambassadrice, Natalia Galibarenko, avait été « délibérément » ciblée, à deux reprises, par l’automobiliste et qu’aucun membre du personnel n’avait été blessé.

Une enquête a été ouverte sur l’utilisation d’armes à feu par les policiers.

Etiquette: ; ; ;