Florence Parly, la ministre des Armées, avait déclaré, le 20 janvier dernier, que la France n’avait pas vendu d’armes pouvant être utilisées dans le conflit yéménite. Pourtant, une note du renseignement militaire contredit les propos du ministre des Armées.

Etiquette: ; ;