Des policiers de la sécurité publique ont découvert dans la nuit du 12 au 13 avril 200 cocktails Molotov dans la cage d’escalier d’un immeuble de Bastia en Haute-Corse.

Le parquet de Bastia a ouvert une enquête pour «détention et fabrication illégales d’explosifs en bande organisée» et pour «association de malfaiteurs», après que des policiers de la sécurité publique ont découvert 200 cocktails Molotov et des projectiles dans un immeuble de Bastia en Haute-Corse, rapporte Corse-Matin.

Les cocktails Molotov — des engins incendiaires — sont décrits comme des armes de guerre, toujours d’après le média.Les enquêteurs de la Police judiciaire sont chargés de déterminer l’identité des individus à l’origine de leur fabrication. Leurs motivations restent également à préciser.

Ceci n’est pas sans rappeler un autre incident survenu le 1er avril, lorsque deux charges explosives ont été découvertes devant un centre des finances publiques et devant la direction départementale des finances publiques de Bastia. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;