Emmanuel Macron reçoit jeudi à midi les sapeurs-pompiers intervenus pour éteindre l’incendie qui a ravagé lundi la cathédrale à Notre-Dame de Paris, a annoncé mercredi l’Elysée.

Mardi, le chef de l’Etat avait rendu hommage, dans une allocution télévisée, aux pompiers, des « héros » qui ont lutté contre les flammes pendant 15 heures. Une cérémonie pour leur rendre hommage ainsi qu’à tous ceux qui ont participé aux opérations, est également prévue jeudi à 16H15 sur le parvis de l’Hôtel de Ville par la Mairie de Paris. La charpente de la toiture de Notre-Dame a été détruite dans l’incendie et sa flèche en bois de 93m s’est effondrée dans les flammes, mais l’édifice vieux de plus de 800 ans est resté debout.

A VOIR : Incendie de Notre-Dame : les pompiers salués en héros

Pourtant, il s’en est fallu de peu : selon le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nuñez, le sauvetage s’est joué « à un quart d’heure, une demi-heure près ». En s’effondrant à travers la voûte, la flèche et une partie de la charpente ont jonché l’intérieur de la cathédrale d’un monceaux de débris calcinés. Les deux tours emblématiques de la façade ouest ont en revanche résisté grâce aux pompiers dont les efforts ont déclenché des concerts de louanges. Une chaîne humaine de pompiers, policiers et agents municipaux a permis de sortir les œuvres les unes après les autres, dont la couronne d’épines qui fut posée, selon la croyance, sur la tête de Jésus peu avant sa crucifixion, la tunique de Saint Louis, les reliquaires et tableaux de Notre-Dame.

Etiquette: ; ; ;