Le chaos en Libye consécutif à l’offensive lancée par les forces du maréchal Khalifa Haftar sur Tripoli a accentué le risque d’«infiltration terroriste» à bord des bateaux utilisés par des migrants pour tenter de rallier l’Italie, a déclaré ce mercredi le ministre de l’Intérieur, Matteo Salvini.

«L’infiltration terroriste islamiste n’est plus un risque, c’est devenu une certitude: il est par conséquent de mon devoir de réaffirmer qu’aucun accostage ne sera autorisé sur les côtes italiennes», a dit à la radio le co-vice-président du Conseil et dirigeant de la Ligue.

Etiquette: ; ;