La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) n’est toujours pas statué sur le procès des proches des personnes tuées dans le crash de Boeing MH17, dont l’Ukraine est accusée de négligence criminelle, selon le magazine allemand Telepolis.

Selon l’évaluation du journaliste allemand, la Cour européenne des droits de l’homme a agi de manière « très étrange » en classant le procès et en interdisant l’accès des preuves au public, aux procureurs et à leurs avocats.

En même temps, comme le note l’auteur, l’ajout au procès de 2015, qui contenait des affaires jurisprudentielles et de nouveaux éléments de preuve émanant du Conseil de sécurité des Pays-Bas, n’a pas eu d’incidence sur la situation. Le tribunal a continué à garder silence, sans informer qui a demandé à classer l’affaire.

Voir aussi : La France déploie son armée de terre sur la frontière de la Russie

Le journaliste souligne que Kiev est responsable du crash du MH17, du moins parce qu’il n’a pas fermé l’espace aérien au-dessus de l’est de l’Ukraine. Cette décision a été prise par l’Ukraine « à cause de la crainte de perdre des recettes provenant du transit, qui représentent environ 200 millions de dollars par an ».

La partie ukrainienne a réussi à se soustraire à ses responsabilités en ayant pas d’enquête à son encontre. Finalement, tout le blâme a été imputé à la Russie, puisque l’Occident soutient les actions de Kiev dans l’est du pays.

Groupe Ami FaceBook du mois : OPPOSITION INFO

Le crash du Boeing 777 de Malaysia Airlines, reliant Amsterdam à Kuala Lumpur, s’est produit le 17 juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine. 283 passagers et 15 membres d’équipage sont morts, des citoyens de 10 états différents. La version principale de la catastrophe était la frappe d’un missile sol-air. Les autorités ukrainiennes et les représentants de la République populaire de Donetsk autoproclamée se sont mutuellement blâmés pour ce qui était arrivé. En Australie et aux Pays-Bas, ils ont accusé la Russie d’avoir fait exploser l’avion de ligne et demandé des indemnisations aux familles des personnes tuées dans l’accident.

Source : https://ruposters.ru/news/19-04-2019/zamalchivanie-ukraini

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;