Une contre-attaque a été lancée par les forces loyales au gouvernement d’union nationale (GNA) en Libye contre celles du maréchal Khalifa Haftar, a annoncé un porte-parole de l’opération militaire du GNA.

Les forces loyales au gouvernement d’union nationale (GNA) ont annoncé le 20 avril avoir lancé une contre-attaque contre celles du maréchal Khalifa Haftar au sud de Tripoli, où les combats ont redoublé d’intensité, a indiqué à l’AFP un porte-parole de l’opération militaire du GNA.

«Nous avons commencé la phase d’attaque. Des ordres ont été donnés dès les premières heures de la matinée pour avancer et gagner du terrain», a précisé le porte-parole, Moustafa al-Mejii.

Voir aussi : Ankara étudient la possibilité d’acquérir des avions de chasse russes

Le 18 avril, la France a réaffirmé son soutien au gouvernement d’union nationale libyen (GNA), reconnu par la communauté internationale, après que le ministère de l’Intérieur du GNA a accusé la France de soutenir le maréchal Khalifa Haftar dont les forces ont lancé un assaut contre la capitale.La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011. Le pays est divisé entre plusieurs entités rivales, avec notamment la présence à Tripoli du Gouvernement d’union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l’Onu et l’UE, et dans l’est, d’un parlement élu par le peuple et appuyé par l’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

Groupe Ami FaceBook du mois : OPPOSITION INFO

Etiquette: ; ; ;