Des ingénieurs russes ont conçu un réfrigérateur de nouvelle génération, dont le principe de fonctionnement n’est plus basé sur un liquide se transformant en gaz mais sur un métal magnétique, ce qui réduit la consommation d’électricité de 30 à 40%, a déclaré à RIA Novosti le service de presse de l’université MISiS.

«Les chercheurs de l’Université nationale de science et de technologies MISiS et de l’Université d’État de Tver ont mis au point un nouveau type de réfrigérateurs basés sur un système magnétique solide, dont l’efficacité énergétique dépasse les mécanismes à compression de gaz des frigos ordinaires de 30-40%», annonce le communiqué. Le nouveau réfrigérateur utilise l’effet magnétocalorique, c’est-à-dire que le matériau magnétique change de température lors de la magnétisation.

Dmitri Karpenkov, chercheur de la MISiS, explique que le principal exploit des développeurs a été la possibilité d’utiliser le principe de fonctionnement en cascade — des barres métalliques sont installées dans une roue spéciale qui, lors d’une rotation à grande vitesse, les place dans un champ magnétique.D’après Dmitri Karpenkov, cette technologie est relativement jeune — environ 20 ans — mais le principe de fonctionnement en cascade a pu être appliqué pour la première fois précisément par des spécialistes russes. Les dispositifs qui existent déjà dans le monde ne peuvent pas refroidir fortement et sont seulement capables de maintenir une certaine température.

A l’avenir, les ingénieurs comptent continuer de développer le principe de fonctionnement en cascade afin d’accroître l’intervalle de températures d’un réfrigérateur, ajoute le scientifique. S’il s’agit actuellement de 10 degrés, à terme il est prévu d’atteindre 12-15 degrés.Dmitri Karpenkov note que les dimensions linéaires du prototype actuel créé en laboratoire ne dépassent pas 15 cm. Selon les développeurs, ce dispositif compact pourra servir principalement dans l’air conditionné des voitures ou dans les systèmes de refroidissement des microprocesseurs.

Etiquette: ; ; ; ; ;