Dans l’après-midi du samedi 27 avril, une fusillade a éclaté à Simandres, dans le Rhône, un homme armé d’un fusil de chasse ayant ouvert le feu sur les forces de l’ordre. Selon Le Progrès, c’est l’individu en personne qui avait appelé les gendarmes, leur indiquant vouloir «faire un carnage.»

Un individu, armé d’un fusil de chasse et d’un pistolet semi-automatique, a ouvert le feu sur les gendarmes dans l’après-midi du 27 avril, dans la commune de Simandres, dans le Rhône, relate Le Progrès.

Les gendarmes sont intervenus dans la rue du Stade à Simandres après que l’individu les a lui-même alertés par téléphone, affirmant vouloir «faire un carnage et tuer des gens». Immédiatement après leur arrivée, il leur a tiré dessus. Les militaires ont dû riposter.Cette fusillade en pleine rue n’a fait aucun blessé parmi les forces de l’ordre et les riverains. L’individu a quant à lui été blessé. Interpellé, il a été hospitalisé.

Le parquet a ouvert une enquête pour «tentative d’homicide volontaire sur personnes dépositaires de l’autorité publique», selon le quotidien régional.

«Une enquête de flagrance pour tentative d’homicides volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique a été ouverte», a annoncé le parquet au média.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;