Une bombe anti-sous-marine guidée, capable de rester en surface pendant quelques minutes en quête de sa cible, a été présentée au salon IDEF-2019 à Istanbul, a annoncé le directeur général adjoint du groupe russe Techmach, Alexandre Kotchkine.

La Russie a dévoilé une bombe anti-sous-marine guidée, Zagon-2E, dotée d’un parachute et d’un flotteur, au 14e salon international de l’industrie de l’armement IDEF à Istanbul, a déclaré Alexandre Kotchkine, directeur général adjoint du groupe russe Techmach.

«Au salon, nous présentons notre bombe aérienne guidée Zagon-2E, l’une de nos meilleurs munitions anti-sous-marines. Cette bombe est destinée à détruire les sous-marins en surface et en immersion, jusqu’à une profondeur de 600 mètres», a indiqué M.Kotchkine.

Selon lui, le principal avantage de cette bombe guidée, larguée en parachute par un avion ou un hélicoptère, est sa capacité à rester à la surface de l’eau grâce à un flotteur pendant environ quatre minutes, le temps nécessaire pour localiser sa cible.

«Si la cible est découverte en profondeur, la bombe se détache de son parachute et son flotteur et plonge sous son propre poids -elle n’a pas de moteur- selon la trajectoire requise pour frapper la cible sous-marine. La bombe arrive à destination -le sous-marin cible- suivant une trajectoire complexe conditionnée par les commandes de son dispositif de guidage. L’opérateur en acoustique du sous-marin n’entend pas l’arrivée de la bombe et le sous-marin n’entreprend aucune manœuvre», a précisé le responsable.

Selon les médias russes, la bombe Zagon-2E de 120 kg comprend 35 kg de TNT et plonge à une vitesse de 18 m/s sans émettre le moindre son. Elle est longue de 1,5 m et son calibre est de 232 mm. Zagon-2E est dotée d’un mécanisme d’autodestruction qui la fera exploser si elle ne trouve pas son objectif au bout d’un temps déterminé.

Etiquette: ; ; ;