Les manifestations du 1er mai à Paris ont été marquées par le «Jour de l’Apocalypse», que les anarchistes avaient promis d’organiser pour la capitale française de toute l’Europe.

Ainsi, dans les rues de la ville ont commencé des émeutes. Des manifestants de la région sud de Montparnasse jettent des agents de sécurité avec des pierres des forces de sécurité qui, en retour, les versent avec du gaz lacrymogène. Certes, il est intéressant de noter que les manifestants se sont préparés à cela. Beaucoup portent des casques, des respirateurs et des masques à gaz.

Selon l’agence de presse TASS, les affrontements se dérouleraient dans le célèbre restaurant «La Rotonde», où des radicaux masqués jettent des agents de la force publique avec des pétards et des bouteilles. Dans le même temps, les participants au mouvement de protestation des « gilets jaunes », ainsi que les membres d’organisations syndicales, se tiennent à l’écart des troubles.

Comme rapporté précédemment par News Front, les autorités parisiennes ont appelé à la fermeture d’un millier et demi d’institutions dans les quartiers centraux de la ville. Dans le même temps, la police a soigneusement contrôlé les bagages arrivant aux gares et 8 000 agents de sécurité ont été conduits dans les rues. Ainsi, les autorités de la ville se préparaient à des manifestations de masse de « gilets jaunes », auxquels ont adhéré non seulement le syndicat, mais également des anarchistes de plusieurs pays européens qui ont promis d’organiser Paris pour la « Journée de l’Apocalypse ».

 

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ; ;