Environ un millier de soldats ont pris part à des exercices de défense des territoires des bases militaires russes en Arménie, en Abkhazie et en Ossétie du Sud, a annoncé le commandement militaire.

Les exercices ont eu lieu dans le district militaire du Sud, situé en Arménie, en Abkhazie et en Ossétie du Sud. Les militaires ont travaillé « à des actions concrètes pour la protection et la défense du territoire des bases militaires ». « Les saboteurs conditionnels ont été transférés dans des unités de police militaire », a annoncé le service de presse du district militaire du Sud.

« La préparation des forces et des installations antiterroristes à des actions concrètes a également été vérifiée. Elle a impliqué environ un millier de militaires et plus de 70 pièces d’équipement militaire, notamment des transports de troupes blindés BTR-82A, des véhicules de combat d’infanterie BMP-3 et des complexes de véhicules aériens sans pilote » , – lit-on dans la déclaration du district militaire du Sud, publiée sur le site du ministère russe de la Défense.

Etiquette: ; ;