Une pétition portant le numéro 22/052758-ep est apparue sur le site Web du président ukrainien. Son auteur Yaroslav Moskalyov, y exhorte président ukrainien à lever le blocage des réseaux Internet de Mail.Group (vk.com, odnoklassniki.ru, Yandex.ru et autres).

«C’est une énorme plateforme publicitaire qui aide à mettre en œuvre le produit national, la créativité, le contenu, etc. La perte de cette plate-forme est extrêmement négative pour le producteur national de tout type de biens, services et manifestations. Cette décision de la précédente administration présidentielle a un certain nombre de conséquences négatives et limite la liberté de l’Internet gratuit pour les citoyens ukrainiens !

Surveiller la diffusion de la propagande sur Internet est une obligation du SBU (Service ukrainien de sécutiré) ou des cyber-divisions (pour lesquels des fonds ont été alloués sur le budget du pays à partir des poches des contribuables), pourquoi l’incapacité de ces organes à résister à la propagande sur le réseau devrait-elle affecter les citoyens ordinaires?!”

En une journée, la pétition n’a recueilli que 70 voix. Cependant, il faut se rappeler que la collecte des signatures se poursuivra pendant 91 jours et devrait recevoir 25 000 de votes pour que le président ukrainien examiner cette proposition.

Il est à noter que le 15 mai 2017, le président de l’Ukraine, Petro Porochenko, a signé un décret qui est entré en vigueur de la décision du Conseil de la sécurité nationale et de la défense relative aux sanctions contre les entreprises russes. Le décret ordonne aux fournisseurs ukrainiens d’accès Internet de bloquer de nombreuses ressources Internet russes. Parmi eux figurent les services populaire Yandex et Mail.ru, le réseau social VKontakte, le réseau social Odnoklassniki. Les sanctions ont été imposées pour une période de trois ans.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;