Réagissant à la déclaration des États-Unis de mettre fin aux exemptions de commerce de pétrole avec l’Iran qui permettaient encore à certains pays de s’approvisionner, les ministres français, allemand et britannique des Affaires étrangères ainsi que la haute représentante de l’Union européenne ont déclaré regretter cette décision.

Le Président iranien, Hassan Rohani, a adressé un courrier aux pays signataires du Plan d’action global commun (JCPOA) leur donnant 60 jours pour revenir à la table des négociations concernant les sanctions économiques. Sinon, Téhéran reprendra l’enrichissement de l’uranium.

La France a exprimé sa «préoccupation» après la décision de l’Iran de s’affranchir d’engagements pris dans le cadre de l’accord nucléaire de 2015, a déclaré mercredi 8 mai le Quai d’Orsay, Donald Trump ayant imposé de nouvelles sanctions contre l’Iran.

Etiquette: ; ; ; ;