À compter du vendredi 10 mai, l’Union européenne vivra au-dessus de ses moyens, ayant consommé toutes les ressources naturelles que la Terre pouvait lui fournir en 2019.

Dès ce 10 mai, l’Union européenne aura atteint son «jour de dépassement» et vivra désormais «à crédit», selon le dernier rapport de l’ONG écologiste Global Footprint Network et WWF.

L’organisation réalise ce calcul depuis une vingtaine d’années en divisant la quantité des ressources écologiques que la Terre est capable de générer chaque année par la demande de l’humanité pour une année. Selon ses estimations, en 1961, le jour de dépassement pour la planète entière ne tombait qu’au 13 octobre.D’après WWF, les alertes lancées sur le changement climatique et les menaces qui pèsent sur la biodiversité n’ont pas remédié à la situation qui ne cesse de se dégrader. Le Fonds mondial appelle ainsi «les décideurs politiques à prendre des mesures à la hauteur des enjeux».

Considéré comme un pays, l’UE figure parmi ceux qui ont la plus grosse empreinte écologique, juste derrière la Chine et les États-Unis. De tous les pays membres de l’Union, le Luxembourg est le «pire élève», selon le rapport: son jour de dépassement arrive en février.La France a quant à elle réalisé certains progrès en la matière, constate l’ONG: si l’an passé son jour de dépassement était au 5 mai, en 2019 la date fatidique tombe le 15 mai.

Etiquette: ; ; ;