Une opération menée par l’armée française dans la nuit de jeudi 9 à vendredi 10 mai dans le nord du Burkina Faso a permis de libérer quatre otages, dont les deux enseignants français enlevés au Bénin au début du mois, a annoncé vendredi l’Élysée.

Deux officiers mariniers des forces spéciales françaises, le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, ont été tués lors des combats contre le groupe qui détenait les otages.

Etiquette: ; ; ;