La Ville Dame, comme on appelle la Tour Eiffel, pèse 7 300 tonnes, mesure 324 mètres de hauteur, et attire chaque année plus de sept millions de visiteurs : la Tour Eiffel, vivement contestée à sa construction, est devenue le symbole incontournable de Paris, qui fête son 130e anniversaire cette année.

La célébration de son inauguration, le 15 mai 1889, a été marquée par l’invitation mercredi de 1 300 enfants à découvrir le monument et écrire une carte postale dans le cadre du Festival « Paris’écrit ».

Après un concert gratuit dès 20h30 de Jeanne Added, la maire PS de Paris Anne Hidalgo donnera le coup d’envoi d’un spectacle lumineux à 22h qui sera joué toutes les heures jusqu’à minuit, mercredi, jeudi et vendredi. Celle qui est célébrée dans le monde entier, et propriété de la Ville de Paris, n’a pas toujours été aimée : sa construction s’était accompagnée d’une « polémique énorme, de plaintes et pétitions » d’opposants, rappelle l’adjoint chargé de la culture à la mairie de Paris, Christophe Girard. C’est à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889, qui marquait le centenaire de la Révolution française, qu’un grand concours est lancé, remporté par l’industriel Gustave Eiffel, au grand dam de nombreux artistes de l’époque dont l’écrivain Guy de Maupassant.

Construite en deux ans, deux mois et cinq jours, celle qui s’appuie sur plus de 18 000 pièces de fer est le symbole d’une « performance technique et architecturale ». Au XIXe siècle, « elle est le symbole d’une France qui rattrape sa puissance industrielle » et devient « le clou de l’exposition de 1889 », estime Bertrand Lemoine, architecte et historien. Depuis, sa renommée ne cesse de grandir, attirant chaque année plus de 20 millions d’admirateurs de toutes origines pressés de l’observer, parfois de la gravir et l’immortaliser.

Etiquette: ; ;