L’Irak est disposé à acquérir des systèmes russes de défense aérienne S-400

L’Irak est disposé à acquérir des systèmes russes de défense aérienne S-400, a affirmé l’ambassadeur irakien en Russie lors d’une conférence de presse. Il est possible de trouver un moyen pour que les États-Unis n’entravent pas la réalisation de ce projet, a-t-il souligné.

Le gouvernement irakien a l’intention d’acheter des systèmes russes de défense aérienne S-400, a déclaré l’ambassadeur d’Irak à Moscou Haitar Mansour Hadi.

«En ce qui concerne les S-400, il n’y a pas de feuille de route qui pourrait établir des dates exactes et l’évolution du projet. Le gouvernement irakien a décidé d’acheter ces missiles», a annoncé M.Hadi lors d’une conférence de presse le 15 mai.

En répondant à la question portant sur si les États-Unis pouvaient empêcher l’Irak d’acheter des systèmes S-400, il a souligné qu’il y avait «des voies diplomatiques appropriées».La Russie est en train de réaliser le contrat d’exportation des S-400 en Chine. L’Inde a également signé un contrat de livraison de ces systèmes de défense aérienne. En outre, la Turquie est en voie d’acquérir des S-400 pour un montant total de 2,5 milliards de dollars (2,1 mds EUR).

Le système S-400 Triumph (code Otan: SA-21 Growler) a une portée de 400 kilomètres. Il est capable de frapper des cibles — avions de différents types ou missiles hypersoniques — à une altitude de 30 kilomètres. De plus, il peut tirer des missiles de différents types. Son équivalent américain Patriot n’est équipé que de missiles d’une portée de 100 kilomètres.

Сommentaires:

Chargement ...