Les principaux rabbins ultra-orthodoxes israéliens ont qualifié la tenue de l’Eurovision à Tel Aviv samedi 18 mai de profanation du sabbat, un jour destiné au repos pour les juifs.

La tenue de l’Eurovision à Tel Aviv le jour du sabbat, voué au repos, est une désacralisation, estiment les principaux rabbins ultra-orthodoxes israéliens.

Bien que la finale du concours se tienne après le coucher du soleil, les répétitions commenceront dès le matin, contraignant ainsi des juifs à travailler, rapporte The Times of Israel. Dans une lettre publique diffusée sur des médias religieux, le dirigeant spirituel de 91 ans des rabbins ultra-orthodoxes a tenu à souligner que «cette profanation» représentait un danger.

Des rabbins ont par conséquent appelé les fidèles à se réunir vendredi 17 mai dans les synagogues pour des prières de masse afin d’obtenir expiation et miséricorde divine.

Mardi 14 mai, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a réagi aux déclarations de ces rabbins, déclarant que l’Eurovision était un événement international «non contrôlé par le gouvernement»:

«Le gouvernement israélien ne cherche pas à profaner le sabbat et la plupart des participants à l’événement sont étrangers et non-juifs», a-t-il déclaré.

Etiquette: ; ; ; ; ;