Mercredi 15 mai, une unité d’élite de l’armée syrienne a lancé une offensive contre les terroristes du Front al-Nosra* dans le nord-ouest de la province de Hama, a relaté à Sputnik un de ses commandants, Ali Taha.

Mercredi 15 mai, une unité d’élite de l’armée syrienne, les Forces du Tigre, ont mené une opération réussie contre les terroristes du Front al-Nosra* dans le nord-ouest de la province de Hama, a raconté à Sputnik Ali Taha, un de ses officiers commandants.

«Nous avons lancé une opération d’offensive contre les terroristes retranchés dans le village d’al-Hweiz. Il y a trois mois, ces terroristes ont attaqué le village de Rusif. Nous leur avons proposé de régler la question à l’amiable et de manière polie. Ils ont refusé. Alors nous les avons éliminés», a détaillé Ali Taha sur le déroulement de l’opération.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’artillerie de l’armée syrienne a ouvert le feu sur les terroristes campés à al-Hweiz.

Dans la journée du mercredi 15 mai, l’armée syrienne a annoncé la libération de ce village. La veille, les terroristes d’al-Hweiz ont été encerclés suite à la libération du village de Hamra, de l’aérodrome d’al-Shiraï et de champs agricoles.L’unité des Forces du Tigre doit son nom à son commandant, le général Souheil al-Hassan, surnommé le Tigre. Elle a mené plusieurs dizaines d’opérations militaires réussies partout en Syrie. En août 2017, le Tigre a été décoré d’un sabre d’honneur et une lettre de remerciement du ministre russe de la Défense lui a été remise à la base de Hmeimim. En Syrie, cette unité et son commandant sont considérés comme des héros et sont source de fierté.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Etiquette: ; ; ; ; ;