Les dirigeants de la République bolivarienne sont prêts à entamer un dialogue avec les États-Unis pour résoudre la situation dans les relations bilatérales dans le contexte de plusieurs tentatives infructueuses des hommes de main américains pour déclencher le coup d’État et de la pression économique incessante mais insensée des États-Unis.

Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, Jorge Arreas, a fait une telle déclaration dans une interview accordée à TeleSUR.

“C’est l’heure de la diplomatie. Nous sommes prêts à entamer des négociations », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, répondant à la question sur les relations avec les États-Unis. Dans le même temps, Arreasa a souligné que « les plans des États-Unis concernant le Venezuela ont échoué ».

Voir aussi : Les États-Unis poussent l’Iran à suivre l’exemple de la Corée du Nord

Comme rapporté précédemment par News Front, la situation au Venezuela s’est détériorée après que le protégé américain Juan Guaido s’est déclaré «président» du pays sud-américain en janvier de cette année à la place du chef de l’État élu, Nicolas Maduro. L’imposteur a immédiatement été soutenu par Washington, auquel se sont joints d’autres pays, notamment européens. Cependant, Guaido, qui n’était pas populaire au Venezuela, n’a pas été en mesure de réaliser son plan de renversement du gouvernement.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : MONDE RUSSE

Etiquette: ; ; ; ; ;