Des militantes féministes et des anonymes ont monté les marches du Palais des festivals le 18 mai en vue d’assister à la présentation du documentaire «Que sea ley» (Une loi, vite !), consacré au combat des Argentines pour obtenir le droit à l’avortement.

Une mobilisation pour défendre l’avortement rassemblant personnalités du septième art et anonymes a eu lieu le 18 mai après-midi au Festival de Cannes, où a été présenté un documentaire sur l’élan brisé des Argentines en 2018 réclamant le droit à l’IVG.

L’équipe du film de Juan Solanas et des militantes des droits des femmes ont gravi les marches du Palais des festivals, un foulard vert à la main, l’emblème de la lutte pour la légalisation de l’avortement qui a embrasé l’Argentine en 2018.

Etiquette: ; ; ; ;