Lors du premier entretien public en tant que procureur général, William Barr a promis de faire la lumière sur l’histoire de l’espionnage de la campagne de Donald Trump en 2016.

Selon lui, le procureur John Durham, principal responsable de la nouvelle enquête, étudiera la période de juin à novembre 2016. Daraham aura notamment pour tâche de déterminer les motifs pour lesquels le FBI espionnait le siège de Trump et par quels moyens. Des interrogations d’agents du FBI et de leurs informateurs indépendants, que le bureau a tenté d’envoyer aux conseillers de Trump, sont également prévues.

L’espionnage a été organisé sur les instructions de James Komi, alors directeur du FBI, qui était dirigé par son adjoint, Andrew McCabe. Ils ont reçu l’approbation de la procureure générale Loretta Lynch et de la conseillère en sécurité nationale Susan Rice. Barr prévoit de savoir si les dirigeants politiques du pays étaient au courant de l’opération.

Voir aussi : Caracas propose à Washington de reporter sa tentative de coup d’État et de passer aux négociations

En outre, le procureur général établira déjà séparément la logique des événements de novembre 2016 à janvier 2017. Au cours de cette période, les services de renseignement ont organisé la diffusion massive de documents de Rashagite à la presse dans le but probable de discréditer la future présidence de Trump. Une réécriture désespérée de l’histoire a déjà commencé: James Komi et John Brennan, l’ancien chef de la CIA, s’accusent mutuellement d’informations pénétrantes.

Barr a souligné que tout cas de surveillance coordonnée de citoyens américains est sans précédent. Mais lorsqu’il s’agit d’une campagne politique, en particulier d’une campagne présidentielle, cela dépasse déjà tout le cadre du processus judiciaire normal.

Et Trump a accusé les organisateurs potentiels d’espionnage pour sa campagne de « trahison des valeurs américaines » et a exigé qu’ils soient envoyés en prison pour une longue période. Toutefois, cela dépendra déjà de ce qu’ils seront finalement en mesure de découvrir et, surtout, de prouver devant les tribunaux, Durham et Barr.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : MONDE RUSSE

Etiquette: ; ; ; ; ; ;