L’ancien ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski, a déclaré à la publication Welt que l’Allemagne ne percevait pas la Russie comme un danger et mettait en œuvre le projet Nord Stream 2 au nom de ses ambitions économiques.

«Je pense qu’en Allemagne, la Russie n’est pas perçue comme une menace et qu’il n’y a donc pas de débat. Une partie importante des Allemands espère une alliance avec la Russie contre les États-Unis. « 

Sikorski a également recommandé à l’Allemagne d’accorder plus d’attention à la politique de défense et de sécurité. Il cite à titre d’exemple le fait que le budget de la Bundeswehr est quatre fois supérieur à celui de l’armée polonaise. La Pologne a plus de chars que l’Allemagne. Il a souligné que l’état actuel de l’armée allemande ainsi que l’attitude de l’Allemagne vis-à-vis des questions de politique de sécurité seraient « perçus comme un problème » par les partenaires de la République fédérale.

Voir aussi : Élections européennes : Le parti Brexit de Nigel Faraj a fait l’objet d’une grande attention

Sikorsky a également critiqué l’attitude de Berlin à l’égard de Nord Stream 2.

« En construisant les gazoducs Nord Stream 1 et 2, les Allemands ont placé leurs intérêts économiques au-dessus des intérêts géostratégiques de l’Europe », a-t-il déclaré.

«Je suis bien conscient que l’Allemagne veut devenir le centre de la distribution de gaz en Europe. L’industrie chimique allemande a besoin de matières premières pour concurrencer les États-Unis. Tout est clair Mais les pays d’Europe centrale et orientale deviennent de plus en plus vulnérables à la Russie », a-t-il déclaré.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : MONDE RUSSE

Etiquette: ; ; ; ;