L’administration américaine entraîne les États arabes dans une escalade de la situation au Moyen-Orient, en organisant des « patrouilles étendues » communes dans les eaux du golfe Persique dans le contexte d’une aggravation des relations américano-iraniennes.

Lundi 20 mai, la chaîne de télévision iranienne Press TV a rapporté des informations provenant du commandement de la 5ème flotte opérationnelle de l’US Navy.

Les patrouilles ont commencé samedi. Dans le même temps, cette opération à Washington s’explique par la nécessité de « renforcer la coopération dans le cadre du soutien à la coopération navale dans la région, ainsi que de la sécurité » dans les eaux du golfe Persique.

Voir aussi : Nord Stream 2: L’ancien ministre polonais des Affaires étrangères critique l’Allemagne

« Les navires des pays membres du Conseil de coopération des États arabes du golfe Persique, de la marine à la garde côtière, travaillent en étroite collaboration, ainsi qu’avec la marine américaine », indique le communiqué.

Comme News Front l’a signalé précédemment, un an après le retrait des États-Unis du Plan d’action global pour le programme nucléaire iranien, Washington a accru la pression sur l’Iran en transférant au Moyen-Orient des forces militaires, des bombardiers stratégiques B-52 et le groupe de porte-avions.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : MONDE RUSSE

Etiquette: ; ; ; ;