La Première ministre britannique Theresa May peut démissionner demain. The Times écrit à propos de ce journal, citant une source du cabinet britannique.

Selon les prévisions, May quittera son poste après avoir rencontré le président de l’un des comités parlementaires. À la veille, le gouvernement et les députés du parti conservateur ont exercé de fortes pressions.

Selon la BBC, de nombreux partisans du Premier ministre ont refusé de la soutenir. Cela s’est produit après qu’elle ait promis aux députés qu’ils pourraient voter pour le deuxième référendum sur le Brexit s’ils soutenaient l’accord avec l’UE. La déclaration a provoqué un choc chez certains ministres, cette possibilité n’ayant pas été approuvée lors de la réunion du cabinet.

Voir aussi : François Hollande a confié regretter de ne pas s’être présenté à la présidentielle de 2017

Dans la soirée du 22 mai, le président de la Chambre des communes, Andrea Leeds, a annoncé sa démission, rappelle la chaîne de télévision Russia 24. C’est déjà le ministre qui a quitté son poste au sein du gouvernement de mai.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : MONDE RUSSE

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;