Les déclarations quant à une supposée interférence russe dans la campagne électorale belge sont nombreuses, mais il n’existe rien de tel, a affirmé Filip Dewinter, député fédéral belge du Vlaams Belang, parti qui, à la veille des élections européennes, fédérales et régionales, est placé comme étant le troisième en Flandre.

Il n’y a aucune ingérence russe dans la campagne électorale en Belgique, a affirmé Filip Dewinter, député fédéral belge du parti d’opposition Vlaams Belang.

Les déclarations sur une supposée interférence russe vont bon train, mais il n’y a rien de tel, a-t-il assuré. Il n’y a aucune ingérence de quelque groupe politique ou structure du pouvoir russe que ce soit.

Pour Filip Dewinter, ces rumeurs visent à compromettre les autorités russes. Dans une interview précédemment accordée à un journaliste du quotidien De Morgen, il a évoqué «différents voyages» en Russie, ajoutant que les relations avec les Russes étaient bonnes.La Belgique vivra dimanche 26 mai au rythme des élections européennes, fédérales et régionales.

Selon un récent sondage publié par le quotidien belge francophone La Libre, le Vlaams Belang a dernièrement connu une importante progression en devenant le troisième parti en Flandre, avec 14,8% des intentions de vote.

Etiquette: ; ; ;