Les dirigeants de l’Alliance de l’Atlantique Nord ont l’intention d’approuver une nouvelle stratégie militaire. Un tel besoin a été confirmé par la « menace nucléaire », qui proviendrait de Russie.

« Cette semaine, nos experts militaires ont souligné la nécessité de [créer] une nouvelle stratégie militaire », a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, dans une interview pour le journal allemand Welt am Sonntag.

Selon lui, l’Alliance de l’Atlantique Nord a été confrontée à de nouveaux défis à l’est et au sud. Par ailleurs, il a mis l’accent sur la prétendue « menace nucléaire » de la Russie, qui vise les pays occidentaux.

Voir aussi : Cuba intercepté les livraisons de pétrole « américain » du Venezuela

«Nous parlons d’être absolument préparés à l’avenir pour protéger et assurer la stabilité. Dans une certaine mesure, cela nécessite une nouvelle initiative militaire », a assuré Stoltenberg, sans révéler les détails de cette nouvelle stratégie.

Rappelons que, malgré les accusations régulières de Moscou par l’Occident, la doctrine nucléaire russe ne prévoit pas l’utilisation de ce type d’arme pour une frappe préventive. Ce n’est qu’une question d’utilisation réciproque dans le cas où des systèmes spéciaux préviennent d’un lancement fixe de roquettes et prévoient également le point d’impact et le moment de la chute.

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : MONDE RUSSE

Etiquette: ; ; ; ; ;