Il est l’un des ennemis des professeurs dans les salles de classe, un compagnon un peu collant sous nos chaussures ou tout simplement un bon moyen de se détendre. Le chewing-gum pourrait bientôt ne plus être le bienvenu à l’Assemblée nationale, rapporte BFM TV.

Les députés planchent depuis ce lundi sur la proposition de résolution visant à modifier le règlement de l’Assemblée nationale. Portée par son président, Richard Ferrand, elle a pour objectif de « rendre les débats parlementaires plus fluides et plus efficaces », « renforcer les droits des groupes d’opposition et minoritaires ainsi que ceux des députés non inscrits, notamment à travers un approfondissement des prérogatives de contrôle et d’évaluation », ainsi que de « renforcer le dispositif de prévention et de traitement des conflits d’intérêts ».

« Les députés se doivent d’avoir un comportement irréprochable». Des élus Les Républicains ont décidé de s’emparer du sujet via un amendement pour le moins surprenant. Thibaut Bazin, Marc Le Fur et Claude de Ganay figurent dans le groupe des contestataires. Ils veulent pouvoir introduire un alinéa spécifique à l’article 70 du règlement sur l’utilisation de chewing-gums dans l’hémicycle.

Etiquette: ; ;