L’ONG Human Rights Watch (HRW) a condamné les « crimes de guerre » perpétrés en Égypte par la branche locale du groupe État islamique ainsi que par les forces de sécurité du pays.

Elle demande également au Caire de mettre en place une aide humanitaire.

Human Rights Watch (HRW) a dénoncé de « graves abus » et « crimes de guerre » commis par les forces de sécurité égyptiennes et la branche locale du groupe État islamique (EI) qui s’affrontent dans le nord de la péninsule du Sinaï, dans un rapport publié mardi 28 mai par l’organisation de défense des droits de l’homme.

Le rapport de 134 pages intitulé « Si vous craignez pour vos vies quittez le Sinaï : abus des forces de sécurité égyptiennes et des affiliés à l’EI dans le Nord-Sinaï », a été réalisé sur la base de plus de cinquante témoignages de résidents, d’anciens responsables locaux et internationaux. Les autorités égyptiennes n’a pas réagi à la publication du rapport dans l’immédiat.

Etiquette: ;