Les boissons alcoolisées pourront à nouveau être servies dans les rangs de la police belge pour favoriser «la cohésion sociale». Le nouveau commissaire général Marc De Mesmaeker a tiré un trait sur les six ans d’abstinence absolue imposés par sa prédécesseure Catherine De Bolle, ont rapporté samedi 1er juin les médias belges.

Le nouveau commissaire général de la police belge, Marc De Mesmaeker, a annoncé sa décision d’autoriser à nouveau les boissons alcoolisées pendant les fêtes de la police pour faire renaître un esprit de camaraderie.

«L’interdiction totale est néfaste pour la cohésion sociale. Beaucoup de bonnes initiatives caractéristiques de la culture de la police fédérale ont disparu», a-t-il expliqué dans une note interne, citée par RTBF.

Le commissaire général espère ainsi offrir à son personnel l’opportunité de «célébrer des moments importants dans une carrière ou un service».«Bien entendu de manière décente», a-t-il précisé.

L’autorisation ne concerne que des boissons peu alcoolisées et les alcools forts restent interdits, de même que la consommation durant le service.

La précédente commissaire générale, Catherine De Bolle, avait totalement interdit la consommation d’alcool entre 2012 et 2018.

Etiquette: ; ; ; ;