Si les élections législatives avaient lieu dimanche prochain, seuls quatre partis politiques pourraient entrer à la Verkhovna Rada (parlement ukrainien).

Telles sont les données de l’enquête menée du 15 au 31 mai par le Centre de surveillance sociale et l’Institut ukrainien de recherche sociale, et présentées lors d’une conférence de presse. Au total, 2100 personnes ont été interrogées au cours de ce sondage.

Ainsi, si les élections législatives avaient lieu dimanche prochain, 30,8 % des électeurs qui se rendraient aux urnes et ont déjà décidé de leur choix voteraient pour le parti de Volodymyr Zelensky, «Slouga narodou» (Serviteur du peuple), 8,2 % voteraient pour «Plateforme d’opposition – Pour la vie», 7,9 % voteraient pour le parti «Solidarité européenne» (ancien « Bloc Petro Porochenko« ) et 7 % pour le parti «Batkivchtchyna».

Parmi les partis qui ne franchiraient pas la barrière des 5 % nécessaire pour entrer à la Rada, figurent «Force et honneur» d’Ihor Smechko avec 4,8 % des votes, «Position civique» d’Anatoly Hrytsenko, ancien ministre de Défense, avec 3,5% des votes, et «Holos» de Sviatoslav Vakartchouk avec 2,5 % des voix.

Selon les sondages, environ 80 % des Ukrainiens ont l’intention de voter aux élections législatives le 21 juillet contre 14,9 % qui ne comptent pas voter aux législatives.

Etiquette: ; ;