La visite d’Etat de Donald Trump au Royaume-Uni se poursuit.

Le président américain doit rencontrer aujourd’hui la première ministre britannique, Teresa May.

Et bien que la réunion américano-britannique soit très importante, des manifestations de grande ampleur contre la visite du président américain sont déjà en préparation dans les rues de la capitale.

La manifestation principale a commencé à 11 heures (6 heures HNE), lorsque les manifestants se sont dirigés vers Downing Street pour exprimer leur mécontentement à la réception de Trump au Royaume-Uni, bien qu’ils ne soient pas autorisés à marcher le long de Whitehall devant l’entrée Downing.

Les Britanniques ont vraiment bien essayé d’exprimer leur attitude à l’égard de la visite du président américain.

Voir aussi : La guerre tarifaire avec le Mexique va toucher les 50 États américains

Ils ont préparé une version de 16 pieds de la statue de Trump, assise sur les toilettes et tweetant, qui a déjà été déployée à l’emplacement souhaité sur Trafalgar Square.

Les organisateurs espèrent que les manifestations rivaliseront avec celles de l’année dernière, lorsque des foules énormes de personnes sont descendues dans les rues pour protester contre la visite de travail du président des États-Unis.
Lundi soir, Trump a tweeté:

« Des foules immenses de sympathisants et de personnes qui aiment notre pays. Nous n’avons encore vu aucune manifestation, mais je suis sûr que » les fausses / fausses nouvelles travailleront dur pour les trouver. « 

  • Retrouvez-nous sur :                      

Groupe Ami FaceBook du mois : ALLIANCE BRICS

Etiquette: ; ; ; ;