Les installations dans la zone industrielle Arqoub à Alep sont remises en service d’une manière accélérée après la fourniture des potentiels principaux de la production industrielle, telle que l’électricité et les mains d’œuvre.

Dans une déclaration à SANA, l’industriel, Tayssir Darkalt, président du comité de la zone industrielle Arqoub, a fait savoir que 2100 installations fonctionnaient dans la zone industrielle Arqoub avant la guerre terroriste déclenchée contre la Syrie.

Il a précisé que les attaques terroristes contre les deux secteurs industriel et économique dans la zone y avaient causé une grande destruction dans les usines, les infrastructures et les infrastructures.

« Après la libération de la ville d’Alep du terrorisme, les industriels ont commencé à retourner graduellement à leurs zones et à la réhabiliter en profitant de la subvention gouvernementale qui leur a été accordée », a-t-il dit.

Et Darkalt de poursuivre : « 1480 installations ont été remises en service jusqu’à présent dans la zone industrielle Arqoub ».

Il a fait noter que les industriels espèrent la poursuite de la subvention gouvernementale et la satisfaction de leurs impératifs en vue d’améliorer les conditions de vie et d’augmenter la production dans les petites et les moyennes installations.

Etiquette: ; ;