Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a confirmé mardi que des Législatives anticipées auront lieu le 7 juillet, après le cuisant échec de son parti de gauche aux élections européennes et locales.

Il a déclaré, dans un entretien télévisé avec la chaîne de télévision publique ERT, qu’il se rendrait lundi auprès du président grec «pour qu’il convoque les élections» qui devaient initialement se dérouler en octobre, à l’issue de son mandat.

«Les résultats des Européennes nous ont envoyé un message de désamour de la part des citoyens», a concédé Alexis Tsipras dont le parti Syriza a été lourdement sanctionné aux élections européennes et locales.

Aux Européennes, Syriza a obtenu 23,7% des voix, ce qui relègue ce parti à plus de neuf points derrière la Nouvelle Démocratie (ND, droite) à 33%, selon les résultats du ministère de l’Intérieur.

Au second tour des élections locales, dimanche, la droite a été victorieuse dans 12 des 13 régions grecques et dans les deux plus grandes villes, Athènes et Thessalonique.

«En 2015, nous avons récupéré un pays au bord de la faillite et nous avons réussi à le sortir clairement de ce précipice», a estimé le Premier ministre mardi soir.

Etiquette: ;