Huan Li, directeur général de Viaduc Chine, réagit aux déclarations de Mike Pompeo sur la répression survenue sur la place Tiananmen il y a trente ans.

Le secrétaire d’Etat américain avait indiqué le 3 juin, dans un communiqué, que «L’Etat chinois à parti unique ne tolère aucune dissidence et viole les droits humains à chaque fois que c’est dans son intérêt». Notre expert en a profité pour revenir sur la guerre commerciale entre Chinois et Américains.

Etiquette: ;