Huawei a conclu un accord visant à développer la 5G avec l’un des principaux fournisseurs Internet et de services de téléphonie mobile de Russie, en dépit des pressions américaines exercées sur la société chinoise.

La société de télécommunications Huawei, basée à Shenzhen, et la société de télécommunications russe MTS ont signé un accord sur «le développement des technologies 5G et le lancement de réseaux de cinquième génération en 2019 et 2020», selon MTS.

Les deux entreprises ont élaboré une feuille de route pour 2019-2020 qui prévoit la mise en place des technologies 5G en utilisant l’infrastructure de MTS, le développement de son réseau commercial LTE, le lancement de zones de tests et de réseaux pilotes 5G incluant les infrastructures.La cérémonie de signature de l’accord a coïncidé avec le premier appel vidéo international utilisant le réseau 5G de Russie, lequel relie Saint-Pétersbourg à Helsinki, la capitale finlandaise.

Donald Trump a signé mercredi 15 mai un décret interdisant aux entreprises américaines d’utiliser du matériel de télécommunication fabriqué par des entreprises présentant un risque pour la sécurité nationale, ce qui revient à interdire aux groupes américains de faire affaire avec Huawei.Google, filiale d’Alphabet, a suspendu sa coopération avec le géant des télécoms chinois et ne fournira plus de logiciels, de matériel informatique et de services techniques à Huawei à l’exception des services disponibles en open source.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;