Un migrant afghan a été poignardé à mort par un compatriote lors d’une bagarre dans la nuit de mercredi à jeudi dans le centre de Belgrade, a annoncé la police. Selon les médias locaux, la victime était âgée de 25 ans.

Ce décès intervient au lendemain d’une bagarre générale dans un centre d’accueil du nord-ouest de la Bosnie, qui a fait treize blessés.

Malgré la fermeture des frontières par l’Union européenne, des milliers de migrants continuent de passer par les Balkans pour tenter d’y entrer clandestinement, une route parsemée de dangers où plusieurs dizaines ont trouvé la mort. Bloqués dans les Balkans, ces migrants, pour la plupart des hommes jeunes, y vivent dans des conditions très dures, qui suscitent des tensions régulières. «La police a arrêté un ressortissant afghan de 17 ans qui est soupçonné d’avoir assassiné un autre Afghan», a annoncé la police serbe, ajoutant qu’elle recherchait un autre Afghan de 17 ans.

Selon le bureau du Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés à Belgrade (HCR), plus de 3.500 migrants se trouvent actuellement dans les centres d’accueil en Serbie. Mais le Centre de protection des demandeurs d’asile à Belgrade, une ONG serbe, estime que le nombre exact «se situe entre 5 et 6.000 personnes actuellement».

Etiquette: ;