Un élève officier de la célèbre école militaire américaine de West Point a été tué et 20 autres blessés jeudi dans l’accident d’un véhicule de transport de troupes, survenu lors d’exercices, a indiqué l’établissement dans un communiqué.

 

Le véhicule a fait un tonneau alors qu’il circulait sur une piste non loin de l’école d’officiers située au bord de l’Hudson, le fleuve dont l’estuaire se trouve dans la baie de New York. Les 22 blessés – vingt élèves et deux soldats – ont été transportés vers des hôpitaux de la région, a indiqué l’école militaire.

Aucun d’entre eux ne souffre de blessure grave, a indiqué le lieutenant-général Darryl Williams, directeur de l’école, lors d’un point de presse. Il a refusé de donner des informations sur la victime décédée, indiquant que ses proches n’avaient pas encore été tous informés de sa mort. Le lieutenant-général Williams n’a pas voulu non plus donner de précisions sur les conditions exactes du décès.

Dans un message posté sur Twitter, Donald Trump, lui-même passé par un lycée militaire proche de West Point, s’est dit «désolé». «Nous pleurons la perte d’une vie et prions pour les blessés», a écrit le président américain. Fondée en 1802, West Point compte environ 4000 élèves officiers de l’armée de terre, engagés dans un cursus de quatre ans. Ses élèves doivent s’engager pour cinq ans après obtention de leur diplôme, en échange de la gratuité de leur scolarité, dont le coût réel est estimé par l’armée américaine à 225.000 dollars.

Etiquette: