Lors de la fouille corporelle du correspondant du média en ligne Meduza Ivan Golounov, arrêté le 6 juin à Moscou, 3,5 grammes de méphédrone et 5,4 grammes de cocaïne ont été trouvés, a dévoilé l’enquête. Il risque jusqu’à 20 ans de prison pour trafic de drogue.

Les enquêteurs ont inculpé le journaliste d’investigation Ivan Golounov pour tentative de trafic de drogue, a annoncé Pavel Tchikov, le dirigeant du groupe international des droits de l’Homme Agora.

Le journaliste encourt une peine de prison allant de 10 à 20 ans. 3,5 grammes de méphédrone et 5,4 grammes de cocaïne ont été retrouvés sur lui, selon les enquêteurs qui affirment qu’il les avait achetés et les conservait pour les revendre.

Journaliste pour le média en ligne russe Meduza, il a été arrêté le jeudi 6 juin dans le centre de Moscou.

Son avocat, Dmitri Djoulaï, a estimé qu’il pouvait être victime d’une «machination» et que les drogues pourraient avoir été placées à dessein dans son sac à dos.«Ivan Golounov lui-même estime que cette affaire est liée à ses activités dans le cadre de son métier de journaliste», a dénoncé l’avocat.

Golounov est spécialisé dans le journalisme d’investigation. Il a travaillé pour plusieurs médias russes tels que Vedomosti, Forbes, RBC et la chaîne de télévision Dojd.

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a déclaré qu’elle soutenait l’idée d’une mobilisation de la communauté journalistique pour la cause du jeune homme.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;