Des centaines de radicaux ont plusieurs fois attaqué les positions de l’armée gouvernementale syrienne les 6 et 7 juin, plus de 140 d’entre eux ont été tués pendant les combats, a annoncé le Centre pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Près de 600 radicaux ont attaqué les forces syriennes en deux jours, 140 d’entre eux ont été tués, a déclaré ce vendredi 7 juin Viktor Kouptchichine, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Le 6 juin, près de 500 membres du groupe terroriste Hayat Tahrir al-Cham* et leurs alliés ont attaqué les positions des forces gouvernementales près des localités de Jubbain et de Tall Malah dans le gouvernorat de Hama. Les radicaux ont utilisé six chars, quatre blindés de combat d’infanterie, 20 tout-terrain armés de mitrailleuses de gros calibre et d’autres matériels», a indiqué M.Kouptchichine.

Appuyés par les Forces aérospatiales russes, les militaires syriens ont éliminé plus de 120 terroristes, cinq chars, trois blindés, neuf pickups, un lance-roquettes multiple et deux mortiers, a-t-il ajouté.Selon le général, vendredi 7 juin, vers 10h45, des formations armées illégales opérant dans la zone de désescalade d’Idlib, ont attaqué les positions des troupes gouvernementales près de Kornaz et d’Al-Hamamiyat, dans le nord-ouest de la Syrie.

«L’attaque a été repoussée. Les forces syriennes ont neutralisé plus de 20 radicaux, un char et deux pickups», a précisé M.Kouptchichine.

À l’heure actuelle, les radicaux regroupent leurs forces, transfèrent des renforts, d’autres matériels et armes. Selon le général russe, près de 1.000 radicaux sont massés près de Morek, dans le gouvernorat de Hama.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Etiquette: ; ; ; ;