Des casinos à bord de navires de croisière russes de classe arctique? Pourquoi pas. Le Consortium naval unifié russe (OSK) a présenté plusieurs projets de bateaux cinq étoiles qui pourront briser les glaces ou dériver sur la banquise, a déclaré Alexeï Rakhmanov, directeur de l’OSK.

Les bureaux d’études russes Vympel et Korall ont élaboré plusieurs projets de navires de croisière arctiques pour 250-300 millions d’euros qui pourraient notamment proposer des casinos à bord, a annoncé le directeur du Consortium naval unifié russe (OSK), Alexeï Rakhmanov.

Projet d'un navire de croisière arctique conçu par le bureau d'études russe Almaz
«Il y aura sûrement une hélistation, une coque brise-glace, une étrave renforcée permettant au navire de dériver avec les glaces […], des salons cinq étoiles créées pour des clients exigeants et des espaces publics avec des casinos, à condition que nous obtenions une autorisation. C’est une question pour laquelle il faut étudier la législation. Mais si on nous permet d’ouvrir des casinos pendant les traversées internationales, cela rendra les navires plus rentables et attirera une clientèle fondamentalement différente. Un Las Vegas sur l’eau», a indiqué M.Rakhmanov.
Projet d'un navire de croisière arctique conçu par le bureau d'études russe Aïsberg

Selon le directeur, chaque navire pourra transporter 350 passagers, ce sera «un vrai hôtel cinq étoiles de classe arctique dont le coût de construction dépendra de sa décoration et de son niveau de résistance à la pression des glaces».

Le programme des croisières à bord de ces navires peut comprendre toutes sortes de distractions et sports extrêmes, «des plongées en cloche aux sorties en jet ski ou débarquements sur une côte non équipée», a précisé M.Rakhmanov.

Etiquette: ; ; ; ; ; ;