Si les élections législatives avaient eu lieu au début du mois de juin, alors seulement cinq partis politiques auraient pu franchir le seuil d’éligibilité, rapporte l’agence Ukrinform.

Tels sont les résultats du sondage éffectué par l’Institut international de sociologie de Kyiv du 26 mai au 7 juin.

Selon l’enquête, si les élections à la Verkhovna Rada d’Ukraine avaient lieu début juin, 32,1 % des personnes interrogées voteraient pour le parti «Serviteur du peuple» ; 7,8 % pour le parti «Plate-forme d’opposition – Pour la vie »; 5,4 % pour le parti « Solidarité européenne», 5,1 % pour «Batkivchtchyna», 3,7 % pour le parti «Holos».

A LIRE : Quatre partis franchiraient la barre pour entrer à la Verkhovna Rada, si les élections se tenaient aujourd’hui

Dans le même temps, 24,2 % des sondés étaient indécis quant à leur vote.

En revanche, parmi ceux qui ont déjà définitivement choisi pour qui voter, 48,5% auraient voté pour le «Serviteur du peuple», 11,8 % pour «Plate-forme d’opposition – Pour la vie », 8,1% pour « Solidarité européenne», 7,8 % pour « Batkivchtchyna », 5,6 % pour «Holos», 3,8 pour «Force et Honneur», et tous les autres partis recueilleraient moins de 3 %.

L’Institut international de sociologie de Kyiv a organisé ce sondage du 26 mai au 7 juin 2019. Les sociologues ont interrogé 2021 personnes vivant dans 110 agglomérations de toutes les régions de l’Ukraine (sauf la Crimée) sur un échantillon stochastique en 4 étapes, représentatif de la population ukrainienne de plus de 18 ans.

Etiquette: ; ;