Une prise d’otage était en cours mardi en début de soirée dans la prison ultrasécurisée de Condé-sur-Sarthe (Orne) où un détenu radicalisé avait attaqué deux surveillants début mars, a-t-on appris auprès de la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP).

D’après un syndicaliste, Frédéric Eko, interviewé sur l’antenne de BFMTV, un détenu retiendrait deux surveillants en otages. BFMTV ajoute que, selon ses informations, les otages sont une jeune stagiaire et un surveillant plus expérimenté. La DAP a précisé qu’une cellule de crise avait été activée au ministère de la Justice.

Etiquette: ; ;