Le célèbre oligarque et chef du Parti démocratique de Moldavie, Vladimir Plahotniuc, était sur le point de comparaître devant le tribunal. Il a donc été contraint de se lancer de toutes ses forces dans la tentative de coup d’État.

C’est ce qu’a déclaré le président du conseil public moldave « Pour une patrie libre », Igor Tulyantsev, dans un commentaire pour NSN.

Selon lui, cela n’a aucun sens de dire qu’un double pouvoir est né dans le pays. Il n’y a qu’un pouvoir légitime choisi par le peuple et reconnu par les partenaires internationaux, ainsi que par les usurpeurs représentés par Vladimir Plahotniuc et son parti démocratique.

Néanmoins, la personnalité publique a souligné que le développement futur des événements dépend en grande partie de la résilience et de la détermination des nouveaux dirigeants moldaves face aux vestiges du régime oligarchique.

«Ils [les oligarques] refusent de reconnaître le nouveau gouvernement, car dans ce cas, ils devront répondre des crimes qui se produisent depuis des années dans la république. Ils vont perdre leurs ressources, ils devront répondre du milliard de dollars volés et de la pauvreté de la population observée dans le pays, de l’exode de la population et de la condamnation illégale », a déclaré Tulyantsev.

Etiquette: ; ; ; ;