L’administration américaine a beaucoup investi pour déstabiliser la situation en Iran avec la pression économique, mais Washington a déjà épuisé son potentiel dans ce domaine.

Cette déclaration du mercredi 12 juin a été faite par le président iranien Hassan Rouhani lors d’une réunion du gouvernement.

Selon lui, les sanctions anti-iraniennes de Washington sont sans précédent, mais elles ne pourraient toutefois pas affecter sérieusement la situation en Iran.

«Le potentiel des sanctions est épuisé, car les États-Unis ont atteint la limite de pression sur le peuple iranien. Maintenant, il va baisser et la situation dans le pays est plus stable qu’elle ne l’était il y a six mois ou un an », a déclaré le dirigeant iranien.

Comme News Front l’avait signalé plus tôt, les relations entre l’Iran et les États-Unis s’étant détériorées après le printemps 2018, le président des États-Unis, Donald Trump, avait annoncé un retrait unilatéral du Plan d’action global commun pour le programme nucléaire iranien. Dans le même temps, les États-Unis ont repris les sanctions précédemment imposées au pays du Moyen-Orient et en ont ensuite introduit méthodiquement de nouvelles, en particulier contre le secteur pétrolier iranien.

Etiquette: ; ; ; ;