Il a été incarcéré à la prison d’El Harrach, dans la banlieue d’Alger. L’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia a été placé sous mandat de dépôt et placé en détention provisoire par un juge d’instruction de la Cour suprême dans le cadre d’une enquête sur des marchés publics en Algérie.

Ahmed Ouyahia figure parmi les 12 anciens ministres et préfets dont le parquet d’Alger a annoncé avoir transmis les dossiers fin mai à la Cour suprême, dans le cadre des enquêtes visant Ali Haddad, ancien président du FCE (Forum des chefs d’entreprise) et PDG du n°1 privé des travaux publics en Algérie, notamment pour des faits présumés de corruption.

Etiquette: