Une Australienne a intenté une action en justice contre la compagnie aérienne Emirates. Elle affirme qu’elle n’a pas reçu suffisamment d’eau potable au cours de son vol en dépit de ses demandes, si bien qu’elle a perdu connaissance et s’est gravement blessé à la jambe.

Lina Di Falco, une Australienne de 54 ans, a porté plainte auprès de la Cour suprême de l’État de Victoria contre la compagnie aérienne Emirates, dont les agents de bord auraient causé des dommages à sa santé physique, relate le portail d’actualités Age.

En cause: une blessure à la cheville que Mme Di Falco a reçu en mars 2015 après avoir perdu connaissance lors d’un vol reliant Melbourne à Dubaï qui a duré 14 heures, car les agents de bord ne lui avaient pas donné assez d’eau potable malgré ses demandes répétées. Depuis lors, affirme l’Australienne, elle souffre de douleurs à la cheville.L’avocat John Ribbands, qui représente les intérêts d’Emirates, a déclaré au tribunal le 11 juin que l’avion avait une fontaine d’eau potable mis à la disposition des passagers. Cependant, Mme Di Falco affirme ne pas l’avoir vue.

À l’en croire, elle a demandé de l’eau quatre fois avant d’aller aux toilettes, car elle se sentait alors très mal. Elle s’est donc évanouie en chemin et s’est gravement blessé à la cheville.

De retour en Australie après ses vacances, elle a appris que sa cheville était cassée. Elle a subi une intervention chirurgicale et n’est pas retournée au travail pendant plus de deux mois.«Cela me fait toujours mal, depuis l’accident», confie Mme Di Falco à propos de sa cheville, ajoutant qu’elle ne peut plus faire les choses qu’elle aime, telles que le jardinage et la gymnastique. Elle estime également qu’elle se sent depuis lors abandonnée par ses amis et que son mariage s’est brisé à cause de la blessure.

Etiquette: ; ; ;